Les objectifs poursuivis

En 2014, La Strada dénombrait 400 personnes vivant dans les rues de la Région bruxelloise. Pour les membres de la campagne 400Toits, il est impératif de leur trouver des solutions durables. Ces solutions se trouvent à la fois dans la création supplémentaire de logements, dans la mobilisation d’alternatives existantes mais aussi dans l’accompagnement, suivant les besoins, des personnes ainsi relogées.

Les actions de la campagne se regroupent autour de trois missions:
– CONVAINCRE
– Convaincre et mobiliser le grand public et les pouvoirs publics
de la possibilité, de la nécessité et de l’urgence de mettre fin au sans-
abrisme;
– FÉDÉRER
– Fédérer toutes les forces vives et se coordonner pour mettre fin
au sans-abrisme en mobilisation toutes les compétences issues des savoirs
académiques, professionnels et expérientiels;
– AGIR
– Créer et capter du logement et y reloger durablement les personnes
qui vivent en rue grâce à un accompagnement adapté.

Capture d_écran 2018-06-11 à 20.32.06

La volonté à travers cette campagne est également de sensibiliser les décideurs, les sociétés de logement, les propriétaires fonciers, les investisseurs et le grand public afin de mettre en place des solutions durables et adaptées face à cette importante problématique sociétale qui requiert des actions immédiates et sur le long terme.

La campagne 400Toits s’insère dans un mouvement plus global en adhérant à une campagne européenne « The European End Street Homelessness Campaign » coordonnée par World Habitat et à une campagne internationale « A Place to Call Home » coordonnée par l’Institute of Global Homelessness. Faire partie de ces campagnes signifie travailler avec d’autres villes sur une vision commune, tirer parti de leur expertise et de leurs expériences ainsi que partager des solutions concrètes pour faire avancer la lutte pour la fin du sans-abrisme dans toutes nos villes.

Ce qui existe déjà, mais à optimiser

Bien sûr, certains systèmes de mise à disposition de logements pour des personnes en situation de précarité existent déjà: Capture d_écran 2018-05-19 à 16.48.20le conventionnement des attributions avec le logement social (article 14),  les occupations temporaires, et les partenariats avec les AIS (Agences immobilières sociales). Ces systèmes fonctionnent mais peuvent encore être optimisés.

Vous trouverez ici un tableau reprenant différentes pistes de logement à court, moyen et long terme.

Nouvelles pistes de logements

A côté des ces pistes existantes, il est temps d’avancer vers des solutions plus audacieuses comme la création d’habitats légers pour répondre aux problèmes du manque de foncier ou du coût de la construction. Par exemple, Archi Human va démarrer la construction de petits logements à haute valeur écologique et architecturale sur des friches urbaines.Capture d_écran 2018-06-12 à 08.21.25 Infirmiers de rue, Habitat et Humanisme (membres de 400Toits) ainsi que d’autres asbl et sociétés développent également les possibilités de logements modulaires dont vous pouvez avoir un aperçu en cliquant sur ce lien…

 VOUS êtes à l’honneur…

… et au centre de cet événement! Nous sommes partis du constat qu’une réelle volonté de la part du citoyen de s’impliquer dans la lutte contre le sans-abrisme est présente. Nous avons mis en place une grande enquête s’appelant Face-à-face pour un logement qui a montré des résultats plutôt alarmants. Suivant ce constat, nous avons décidé d’agir. Mais agir différemment.400toits_A_Ancion_260620170420

Notre but est de donner les moyens d’agir à ceux qui ont des idées ou de l’énergie à consacrer. En dépassant la traditionnelle – mais toujours nécessaire – collecte de fonds, nous voulons aller plus loin en impliquant toute une série d’acteurs différents. En offrant la possibilité de s’impliquer à tout un chacun – qu’il s’agisse de citoyens bienveillants, d’associations concernées, d’entreprises préoccupées ou encore de pouvoirs publics alarmés – nous ouvrons la réflexion pour résoudre ce problème.

Publicités